La thérapie, c'est quoi?

   La thérapie est un art qui fait appel au savoir du thérapeute, à ses capacités d’empathie, à son intuition et à sa créativité au service du patient. Pour être un artiste, le thérapeute se doit d’être lui-même engagé dans le schéma du changement continuel.

   Personnellement, je privilégie le « comment » par rapport au « pourquoi », parce que le « comment » nous place immédiatement dans la dynamique du changement, car il s’agit bien de changement et non de guérison, puisque le mal-être ne relève pas du domaine de la médecine. S’il y a des manifestations au niveau du corps, il s’agit de symptômes ; les causes, il faudra les aborder lors du processus de changement.

   Thérapeute et patient cheminent ensemble en tâtonnant, à partir d’hypothèses et en évitant les interprétations. J’apporte à mes patients la garantie de la biodégradabilité de mes certitudes. C’est leur imagination et leur créativité qui me guident dans la construction du chemin vers le changement. Leurs valeurs, leurs croyances et leur structure mentale seront autant d’instruments à manier pour modifier des situations.

   Systémicienne, je travaille à partir des relations du patient avec l’entourage, ce qui évite le risque d’interprétation, d’enfermement dans des catégories avec des étiquettes plus ou moins pertinentes. Une thérapie doit s’intégrer dans la trajectoire existentielle. Ni mystérieuse, ni exceptionnelle, elle fait partie intégrante du processus de changement : c’est un rite de passage.

 

 

 

L'intelligence émotionnelle